Du brevet au succès

Une start-up avec un portefeuille de brevets a 50% de chances de succès dans les 10 ans suivant sa première levée de fonds (France Brevets). Ce pourcentage n’est que de 30% pour les sociétés qui n’ont pas fait cette démarche. Le différentiel est encore plus marqué en limitant l’échantillon aux start-up toujours en activité six ans après leur première levée de fonds : celles ayant déposé des brevets ont 30% de chances de succès contre seulement 8% pour celles sans brevets.

Source étude : Ecole des Mines couvrant des transactions effectuées entre 2002 et 2012.

 

illustr_ACPI_goodwill